LES CYCLES

LA THÉMATIQUE

Le cycle des spermatozoïdes (ou spermatogenèse / spermiogenèse)

Le cycle de création de spermatozoïdes commence à l’arrivée de la puberté. Il n’y a pas d’âge précis, considérant que tous les corps n’arrivent pas à maturité au même moment. Les cycles complets durent environ 74 jours. En fait, cela veut dire qu’au début du cycle se trouvent les cellules primaires et la fin les spermatozoïdes mobiles. Ces cycles se déroulent dans les testicules.

Les testicules sont les centres de création des spermatozoïdes. Dans chaque testicule se trouve des petits tuyaux appelé les tubes séminifères. Dans ces petits tubes, des cellules germinales se créent et entament un cycle complexe. Une fois ces cellules développées, elles se dirigent vers l’épididyme afin d’acquérir leur pleine maturité. C’est dans l’épididyme que les spermatozoïdes deviennent mobiles. En effet, c’est à cet endroit qu’ils développent leur flagelle, la queue des spermatozoïdes.

Il existe trois phases à la création du spermatozoïde:

  • D’abord, la première est la multiplication. À ce niveau cellulaire, on retrouve les spermatogonies. De ces spermatogonies se créera quatre spermatocytes primaires, d’où le terme multiplication.
  • Ensuite, la deuxième est la maturation. À ce moment, les spermatocytes primaires (ou I) subiront une première division cellulaire nommée «première division de méiose». À la fin de la première méiose un spermatocyte primaire donne deux spermatocytes secondaires.
  • Enfin, rendue à la dernière phase; la phase de différenciation (ou spermiogenèse), les spermatocytes secondaires (ou II) subiront une deuxième division cellulaire appelée «deuxième division de méiose», se divisant et créant chacune deux spermatides. Dans cette même phase, on retrouve l’acquisition du flagelle, ce qui complète le cycle du spermatozoïde. Une fois que le spermatozoïde atteint sa maturation, il circule dans les tubes séminifères pour se rendre vers les épididymes.

Un peu compliqué tout cela! Néanmoins, il est très important d’apprendre à connaître les systèmes reproducteurs mâles et femelles.


Le cycle menstruel (et l’ovogenèse)

Les cycles menstruels débutent au début de l’adolescence, mais cela peut varier d’une personne à l’autre. La croissance étant différente pour tous, les menstruations n’arrivent pas à un âge précis. Certaines personnes auront leurs premières règles vers 9 ans alors que d’autres ne pourraient les avoir que vers 21 ans. Le cycle menstruel est le temps qu’un corps femelle prend pour se préparer à l’éventualité d’une grossesse. Lorsqu’on parle du cycle menstruel, on réfère plus souvent qu’autrement aux menstruations (l’écoulement de sang par le vagin). Pourtant, le cycle comprend bien plus que cela!  

Les Menstruations

La durée d’un cycle oscille généralement entre 21 et 36 jours (en moyenne, les cycles font 28 jours, c’est pourquoi il y aura 28 pilules pour la contraception orale). Les premiers jours du cycle menstruel sont les menstruations. À ce moment, le sang accumulé sur les parois utérine n’ont pas accueillis un ovule fécondé, c’est pourquoi ses parois coulent à l’extérieur du vagin. Les menstruations durent environ entre 2 et 7 jours.

Une fois cette étape passée, commence la phase «folliculaire» ou de maturation. C’est à ce moment que l’ovule mûrit dans les ovaires et que les hormones femelles génèrent un épaississement des parois utérines pour accueillir un ovule potentiellement fécondé. Cette phase se passe en dedans des 14 premiers jours du cycle menstruel (en comptant la phase des menstruations). Évidemment, cela n’est pas EXACTEMENT le cas pour tous les corps femelles, simplement parce que tous les corps ne se régulent pas au même rythme.

Ensuite, vient la phase «lutéale» ou pré-menstruelle. Cette phase dure généralement entre 13 et 15 jours. C’est au début de cette phase que l’ovule prend sa maturité et quitte l’ovaire pour se rendre dans une trompe de Fallope. Les hormones femelles maintiennent les parois de l’utérus épaisses pour accueillir l’ovule potentiellement fécondé. Alors, si un ovule et un spermatozoïde n’entrent pas en contact et donc qu’il n’y a pas de fertilisation, les parois utérines sont expulsées, ce qui terminera le cycle menstruel en déclenchant les menstruations. Cette phase peut être vécue avec des symptômes physiques ou psychologiques (émotifs surtout).

Les symptômes et le tabou menstruel

Les symptômes physiologiques vont du ballonnement corporel, aux maux de tête et à l’hypersensibilité des seins, en passant par l’arrivée de boutons et de crampes menstruelles. Alors que les symptômes «émotifs», eux, sont généralement des sentiments d’anxiété, de dépression, d’irritabilité, de tristesse et/ou de colère.

Tous ces symptômes sont normaux, même si socialement, ils sont parfois pointés du doigt comme étant un manque de contrôle de soi. Il est possible d’en parler et d’apprendre à reconnaître ces changements lors de son cycle menstruel. Parlez-en avec des ami-e-s ou à votre ou vos partenaire-s, elles et ils pourront probablement vous appuyer et peut-être  mieux vous comprendre à travers ces changements. De plus, cela vous permettra peut-être de mieux vous comprendre vous-même!

Enfin, il est souvent conseillé de suivre vos phases menstruelles à l’aide d’un calendrier. Si vous n’êtes pas du genre à utiliser un calendrier, vous pouvez utiliser votre agenda ou même une application pour téléphone intelligent. L’application «Clue» permet de calculer les moments importants de son cycle menstruel. Vous pouvez y jeter un coup d’oeil ici

Les menstruations et le cycle menstruel sont malheureusement encore tabous. Pourtant, il ne s’agit que du fonctionnement normal du corps humain femelle. Or, en tant que processus nécessaire à la vie humaine, il serait peut-être important que toutes et tous tentent de mieux comprendre ou saisir comment fonctionnent la fertilité humaine et ses cycles (autant chez les femelles que chez les mâles). Maintenant que vous en savez plus à ce sujet, allez donc en discuter!


 

Voici un lien intéressant du site web MaSexualité.ca sur les menstruations.

Show Buttons
Hide Buttons