Les stéréotypes de genre

Les stéréotypes de genre, souvent appelés les stéréotypes sexuels, sont des représentations rigides de ce que devraient être un homme, un garçon, une femme ou une fille. Ces stéréotypes ne concernent pas que l’habillement ou la présentation de soi, mais aussi les caractéristiques psychologiques, le tempérament, la personnalité, les préférences et les rôles adoptés par un individu.

Correspondre aux stéréotypes de genre n’est pas nécessairement négatif! Ce n’est pas négatif d’être un garçon et d’aimer les voitures. Ce qui est négatif, c’est de croire que tous les garçons, sans exception, aiment les voitures et s’y intéressent. Plus encore de trouver étrange qu’un homme ne connaissent rien aux voitures. Un autre exemple de stéréotype de genre néfaste serait de penser que les toutes les femmes aiment le maquillage et s’intéressent à la mode.

Au final, ce qu’il est important de retenir, c’est qu’il n’existe pas de «traits masculins» ou de «traits féminins». Non, une couleur n’appartient pas à un genre ou un sexe. Tout comme une émotion, une passion ou un style d’habillement ne correspond pas non plus à un genre ou un sexe.

Voici des exemples de stéréotypes de genre:

*LE SARCASME EST UTILISÉ À DES FINS ÉDUCATIVES*

 

Publicité et marketing

Les médias renforcent les stéréotypes sexuels et de genre afin d’effectuer de meilleures ventes. C’est une stratégie marketing. Pourquoi existe-t-il des annonces de rasoirs pour les femmes et des annonces de rasoirs pour les hommes? Le produit n’est-il pas le même? Or, les stratégies pour rejoindre les publics cibles (hommes ou femmes) seront différentes, tout comme les prix de vente (la taxe rose). Ainsi, en tant que consommatrices et consommateurs, il est important d’être à l’affût et de développer un esprit critique face à ce phénomène. Ce n’est pas parce que les magasins créent des sections de «gars», de «fille», d’«homme» et de «femme» qu’il faut s’empêcher de magasiner dans la section qui ne «correspond» pas à notre genre!

Télévision et cinéma

Dans les séries et les films, les personnages féminins et les personnages masculins sont très typés. Souvent, ces personnages ont un trait de personnalité dominant qui généralement sont très différents d’un genre à l’autre.

  • Du côté masculin on aura:  Le sportif, l’intellectuel (le nerd), le niaiseux, le violent (l’agresseur), etc.
  • Alors que du côté féminin on aura : La belle, la sensible, la frustrée, la punk, la victime, etc.

Émotions

Il faut se questionner sur le genre (homme ou femme) qu’on attribue à chaque émotion. Prenez par exemple le film Sans Dessus Dessous (2015), où Colère et Peur sont des personnages masculins, tandis que Joie, Dégoût et Tristesse sont des personnages féminins. N’aurait-il pas été intéressant de représenter les émotions par des personnages au genre neutre?

Par ailleurs, en analysant les films d’animation pour enfants on réalise que, par exemple, les personnages masculins accueillants, doux et attentionnés sont plus souvent des animaux de compagnie et des personnages non-humains que des humains.   

  • Des animaux de compagnie
    • Polochon dans La Petite Sirène,
    • Meeko dans Pocahontas,
    • Mushu le petit dragon dans Mulan,
    • Jiminy Cricket dans Pinocchio.
  • Des personnages non-humains
    • Olaf dans La Reine des Neiges,  
    • Buzz et Woody dans Histoire de jouet.

En revanche, il est possible de voir que de nouveaux modèles de représentations des genres commencent à être de plus en plus visibles dans les films. En effet, les personnages, autant masculins que féminins, commencent à être de plus en plus complexes.

  • Des femmes courageuses, altruistes, sensibles, intelligentes etc.
    • Hermione Granger dans Harry Potter,
    • Katniss Everdeen dans The Hunger Games,  
    • Moana dans Moana, la légende du bout du monde,
    • Doris dans Trouvé Némo et Trouvé Doris.
  • Des hommes drôles, braves, attentionnés, émotifs etc.
    • Ron Weasley dans Harry Potter,
    • Peeta Mellark dans The Hunger Games,
    • Maohi dans Moana, la légende du bout du monde,
    • Marlin dans Trouvé Némo et Trouvé Doris.

En fait, ces nouveaux types de personnages sont complémentaires les uns et les autres. Ensemble, elles et ils forment une équipe et accomplissent une quête ensemble. Par ailleurs, il est intéressant de remarquer qu’à la base, les relations entre ces personnages ne sont plus nécessairement fondées sur des sentiments amoureux.

Réfléchissez à ça!

 

Show Buttons
Hide Buttons